Anne Lukasczyk - SOPHROLOGUE
Sophrologue à Saint-Germain-en-Laye
Anne Lukasczyk - SOPHROLOGUE
Sophrologue à Saint-Germain-en-Laye

La sophrologie pour bien dormir

Le sommeil : qu'est-ce que c'est ?

24 heures sont rythmées par le jour où il y a de l’activité et par la nuit où on se repose. Le sommeil est nécessaire pour bien vivre la journée, pour être concentrer et mieux gérer ses émotions. C’est un processus naturel, de besoin vital nécessaire à la restauration physique et psychique. Lors du sommeil, des hormones sont sécrétées telle que celle responsable du renforcement du système immunitaire, celle responsable de la croissance pour les enfants et adolescents. Un bon sommeil favorise le bon développement du cerveau, de réguler le système nerveux central et favorise l’apprentissage et la mémorisation.

L’alternance du jour et de la nuit apporte des informations à notre cerveau sur le temps qui passe. Notre rétine contient des cellules sensibles aux influx lumineux qui transmettent l’information du degré d’éclairement au cerveau. Selon ce degré, une glande dans le cerveau va sécréter la mélatonine. Lorsque l’intensité lumineuse baisse, cette hormone est sécrétée et favorise l’endormissement. La sécrétion du cortisol, l’hormone du stress, diminue. La température du corps chute d’un degré. Toutes ces conditions indiquent que la personne est prête pour aller dormir. Le corps fabrique ce dont il aura besoin pour s’endormir en fonction de ce qu’il fait pendant l’éveil.

En plus du rythme veille et éveil, à l’intérieur du sommeil, il y a différentes phases suivant un mode périodique temporaire, réversible. Des observations scientifiques ont été faites et ont démontré que les yeux continuent de bouger après l’arrêt des mouvements du corps puis s’arrêtent et reprennent environ toutes les 90 minutes, ce qui correspondrait à un cycle du sommeil. Durant la nuit, le sommeil lent et le sommeil profond alternent. Cette alternance correspond à un cycle. 4 à 5 cycles, chez l’adulte s’enchaînent pendant la nuit. Entre chaque cycle, on peut se réveiller légèrement et se rendormir. En effet, les cycles s’enchaînent de la façon suivante : endormissement, sommeil léger, sommeil lent, sommeil profond dit paradoxal.

Les périodes de sommeil léger et lent correspondent à des phases de repos du corps avec baisse du tonus musculaire et de la pression artérielles. Lors du sommeil profond ou paradoxal, le relâchement musculaire est total. De fortes stimulation sont nécessaires pour réveiller la personne. Les yeux bougent, la respiration et l’activité cardiaque sont irrégulières. L’activité du cerveau est proche de l’état de veille et de brèves secousses apparaissent. En début de nuit, la période de rêve est de 10 minutes. Elle peut atteindre 30 minutes au petit matin. Certaines personnes croient ne pas rêver car elles ne se souviennent pas de leurs rêves mais tout le monde rêve. Des études scientifiques ont démontré que si on privait des personnes de cette phase du sommeil, elles étaient prises d’hallucinations au bout de 14 jours. Les rêves permettent une régénération psychique essentielle à la vie. On ne peut pas vivre sans rêver.


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.